jeudi 23 octobre 2014

Diplomatie : du jamais vu !

Le MAEC .


Qu’un ambassadeur soit relevé de ses fonctions pour détournement des fonds ou incompétence notoire, rien de plus normal pourvu que cela soit dans les formes et le respect des envoyés diplomatiques !
Le pays accréditant, comme c’est le cas de la Mauritanie ici, n’aurait pas dû rappeler son ambassadeur dans les 48 heures qui suivent comme çà été le cas de notre ambassadeur, monsieur Hmeida , le beau frère du Général Ghazouani objet de l’inspection d’Etat(IGE) !
Seul l’Etat accréditaire peut utiliser ce genre de mesures pour faire  des représailles contre un autre Etat …
Monsieur Hmeida n’est pas le seul cas ici parce que celui de Doha , monsieur Cheikh Bekay tombe dans la même pratique !
Avant de nommer ces gens là, il fallait s’en assurer qu’ils sont bien des dignes représentants du pays ! De toutes façons, LTV ne peut que répéter ici les propos d’un ancien chef de la diplomatie mauritanienne, Mohamed Vall Ould Bellal en l’occurrence : « je suis surpris non pas par la punition des chefs de missions ayant détourné l’argent public, mais par la façon dont on leur a notifié cela, pour  devenir à la portée des crieurs des quotidiens du golf.  » Par contre, la façon dont ces ambassadeurs ont été remplacés par des diplomates consommés , démontre qu’ on veut assainir notre diplomatie . Sidi Ould Baham Ould Mohamed Laghdaf à Doha et Sidi Mohamed Ould Hanena à Abou Dhabi , sont des diplomates chevronnés issus des grands ensembles tribaux et de la grande noblesse ! C’est çà les vrais critères de la pratique diplomatique !  
En tout cas, si monsieur Hmeida est l’objet d’un rapport accablant de l’IGE, monsieur Cheikh Bekaye quant à lui ne s’ attendait pas à un tel retour à Nouakchott ! Sera-t-il peut être directeur général  du protocole d’Etat en remplacement de monsieur Hassene appelé d’urgence aux amphis de la faculté des lettres de l’université de Nouakchott ? Bekaye et Hassene ,  chacun dans son domaine voilà ce qu’on appelle l’ homme qu’il faut à la place qu’il faut … 

mercredi 22 octobre 2014

Politique : Moulaye pour relancer le dialogue pouvoir/ opposition ?

Le bruxellois est-il l'homme du dialogue ?


LTV a appris de sources généralement bien informées que l’ex PM Moulaye entame déjà des contacts concluants avec les dirigeants de Mountada , pour jeter les bases d’un nouveau dialogue franc entre le pouvoir et l’ opposition, en vue de sortir de la crise politique actuelle ! Est-ce vrai ? 
En tout cas , on croit savoir aussi que l’ancien premier ministre mauritanien qui vient tout juste des lieux saints, aurait déjà rencontré dans ce cadre plusieurs hautes personnalités du Mountada de l’opposition comme Ely Ould Mohamed Vall et Cheikh Sid’ Ahmed Babamine !
Les observateurs pensent que la quasi-dissolution actuelle de la CENI , est un bon geste de la part du pouvoir  qui témoigne de sa bonne volonté pour faire aboutir cet énième dialogue !
On rappelle ici que la liquidation programmée de la CENI est une mesure à point nommé qui fait le consensus général ( Opposition , FLAM , majorité , baathistes , Biram , Aminetou Mint El Moctar , Messoud , Ely Ould Mohamed Vall , preneurs d’ initiatives ( Moubadaraa )etc..)
En effet , le trésor public va au moins souffler une fois en sauvant  les centaines de millions mensuels que lui coûtait le personnel bidon d’ une CENI fictive ! Voilà au moins qui est juste !
L’argent dépensé dans les emplois fictifs de la CENI, peut être maintenant utilisé pour restaurer et rénover les infrastructures de base à l’intérieur du pays comme les écoles, les forages et les postes de santé ! On ne parle dans les salons de Nouakchott que de l’argent parti dans une CENI chimérique  … Les vendeuses des coucous et du Aich en ont assez avec l’argent facilement acquis par le faux vrai personnel de la CENI !
Maintenant qu’il n’y a plus d’élections, le comité des sages peut jouer tranquillement à Dhamett dans la pergola de son président monsieur Brahim Ould Soueyd Ahmed , en se racontant les épopées et gloires des élections municipales , législatives et présidentielles passées ! 

mardi 21 octobre 2014

Licence d' exportation des ânes : les raisons d' un blocage !

L' exportation des ânes va améliorer le climat des affaires !  


LTV a appris de sources sûres que des chinois ont exprimé plus d’une fois, leur intérêt d’exporter les ânes mauritaniens en Chine … Mais cette requête fait face au refus catégorique de l’actuel ministre du développement rural, monsieur Brahim Ould M’bareck  d’accorder la licence aux chinois !
Comme étant descendant de la famille émirale des Idewich , le ministre ne veut pas que son nom soit associé à la vente ou à l’ achat des ânes en Mauritanie !
Son collègue des affaires économiques et du développement, monsieur Sidi Ould Tah voit la chose autrement. Voici son argument : la Mauritanie dispose du plus grand troupeau  d’ânes sauvages dans la sous région, sans propriétaires ! Alors, les vendre aux chinois assurerait à l’Etat une nouvelle ressource de devises ! Il  y a aussi un intérêt personnel dans tout çà : le beau père de Sidi Ould Tah en l’occurrence l’ancien Wali Hmeyditt ,  détient une ONG dénommée ‘’Touche pas à mon âne’’, avec siège à Beyrtoress ! Mais derrière la belle appellation humaniste de cette ONG, il y a une voracité sans limites de tirer profit de ces bêtes …
En tout cas, cette histoire d’ânes, qu’elle entache ou non Ould Mbareck , pose aujourd’hui un problème !  Comment va-t-elle finir ? LTV vous tiendra au courant de ses péripéties …  On apprend toutefois que le point d’ exportation des ânes serait la capitale économique, Nouadhibou où la zone franche s’ occupera de l’ acheminement en traitant les ânes comme le premier produit national d’ exportation après le fer dont les prix sont en chute libre sur le marché mondial ! C’ est pourquoi Ould Loudaa joue actuellement au malade à Nouakchott … Histoire d’ânes à suivre  

lundi 20 octobre 2014

GGSR : le label MISGHAROU est fini !


La marque MISGHAROU est périmée!

 Usagers de la voie publique et de la sécurité routière, habituez-vous désormais  au nouveau label Lebatt ,  nom du nouveau patron du GGSR , le  colonel Lebatt Ould Mayouf !
Misgharou était un officier de la garde dandy coté accoutrement et James Bond, coté sourire ! Mais le temps et la santé ont eu raison sur l’homme !
Après les Misgharou, nom que les négro-mauritaniens ont donné au nouveau corps de la police chargée de la voie publique et de la sécurité routière (GGSR), le voilà  qui rejoint aujourd’hui le palais présidentiel, pour s’appeler désormais monsieur « garde à vous » !
Avec son nouveau costume de Général de la garde, il convient bien aux nouvelles fonctions cérémoniales de chef d’état major particulier du président de la république …
La nouvelle police a besoin d’un colonel flamboyant et respectueux des règlements pour mettre fin à la mauvaise réputation qui se répand dans ce corps de jeunes policiers !
Le colonel Lebatt est connu pour son dévouement au respect de l’ordre public …Il parle peu et agit beaucoup ! On a tendance à lui donner le sobriquet de taciturne, mais il gère bien son temps pour mettre en œuvre ses réflexions au service du commandement ! L’homme est aussi né sur les marches du pouvoir parce que fils ainé d’un colonel de la gendarmerie, le très courageux Vouyah Ould Maayouf …       

jeudi 16 octobre 2014

Retraite : le malheur frappe l' armée !

Ghazouani , le Généralissime ! 

Au moment où on parle beaucoup dans les salons , du vide laissé par les anciens hauts fonctionnaires de l’Etat dont la retraite n’ a pas été préparée , c’ est aujourd’hui le tour de l’ institution militaire au plus haut niveau d’être touchée par ce phénomène !
La liste  des officiers admis à faire valoir leurs droits à la retraite qui vient d’être publiée en dit long sur ce phénomène  avec des officiers brillants et irremplaçables comme les généraux Ahmed Ould Bekrine et Adama Moussa !
Leur départ à la retraite ferait souffrir le Général  de division chef d’ état major , monsieur Guazouani qui connait plus que quiconque la compétence inégalée de ces généraux qui quittent aujourd’hui la grande muette , le laissant seul sur le pont d’ un vaisseau avec un point d’ interrogation à la droite et une main gauche vide tendue vers l’ horizon incertain !lol  Quels sont les futurs prétendants qui vont remplacer ces géants jadis étoilés ? Wait and see 

mardi 14 octobre 2014

Après le congrès des cafards , celui du pétrole et des mines !

L'ADG de la SNIM n'a pas les pieds sur les mines ! 

Le troisième congrès extraordinaire du pétrole et des mines s’ est ouvert ce lundi 13 octobre sous le patronage du nouveau premier ministre , monsieur Yahya Ould Hademine .
Les participants s’attendaient à voir le président de la république rehausser par sa présence cet évènement important, mais c’est le premier ministre qui arriva en fin de compte collé du ministre concerné et de l’homme fort de Mauritanie, le très puissant Ould Loudaa !  Rappelons que ce dernier applique bien le principe de « vivons cachés, vivons heureux  » ! Il ne semble pas être impressionné ni par le poste ministériel qu’il a occupé, ni par la SNIM elle-même !
Pendant que ses pairs débattent des problèmes de l’eau ou de l’or, Ould Oudaa semble être occupé dans des contrées lointaines ! Physiquement il est là, mais spirituellement il est absent … Est-ce parce qu’il brasse des centaines de millions d’ouguiyas par semaine que rien ne l’impressionne plus ?
Revenons-en au congrès qui a précédé celui du pétrole et des mines : vous avez compris il s’agit de celui des cafards et des insectes dont les commissions techniques n’ont pas encore rendu leurs recommandations !
Parmi les congressistes on a oublié de mentionner l’importance du rôle que jouent les fourmis dont l’empire est omniprésent dans tous les foyers mauritaniens ! Et dire que les fourmis accomplissent un travail de fourmis c’est bien de la répétition, mais c’ est vrai !    
Parmi les victimes signalons, les produits ZZ dont la réputation a été mise au mur par les fourmilières  de Nouakchott ! Plus personne n’achète ces produits là qui avaient une réputation de César en matière d’annihilation des insectes volants, rampants et marchants!  
La nouvelle commission technologique dont le travail reste secret , est entrain de faire les dernières retouches à son  rapport final sur les victmes mauritaninnes de Tasist-Kinross et de MCM , par milliers ! Un chapitre est consacré cette fois à la SNIM , ce criminel non encore sous les projecteurs et qui a tué des centaines de travailleurs par l’aspiration des poussières ferreuses …Un jour viendra où des familles entières sur l’ensemble du territoire , porteront plainte contre l’ empire OUDAA en demandant réparation !
En tout cas, ce congrès est mal parti quand on voit des personnages improductifs qui appartiennent à une époque révolue ! Non seulement ces gens comme Ould Tomy aident les étrangers à nous voler notre or à ciel ouvert, mais aussi les voilà qui en font la publicité ! Cela dépasse les frontières du cynisme !    

lundi 13 octobre 2014

Abandon de foyer : le mauvais exemple du président de l' UPR !

Ould Maham , le Dandy du pouvoir !



Décidément, Sidi Mohamed Ould Maham le président de l’UPR ère nouvelle, ne recule devant rien pour violer les règles qu’il est supposé pourtant ,  scrupuleusement respecter à savoir le code de la famille !
De sources proches de Aminatou Mint El Moctar alias madame Biram , on signale que le président de l’ UPR a abandonné sa famille pour se marier avec la brouillante directrice générale de TVM , mademoiselle Khira Mint Cheikhani …Est-ce une façon de contrôler le contenu des programmes de TVM déjà moribonds ? En tout cas Khira n’aurait pas posé des conditions à Ould Maham , par contre elle aura à faire avec une autre dame de la place à savoir Aminetou Mint El Moctar qui défend le droit de la famille ! Sera-t-elle accompagné de Biram , son compère pour mieux se faire entendre ? En tout cas, la lune de miel de Khira et de Sidi Mohamed s’annonce déjà brumeuse …
Au moment où on mène une politique de main de fer contre la gabegie, voilà que le président du parti au pouvoir se prépare à une grande cérémonie Bokassienne (similaire à l’ intronisation de l’ empereur Bokassa ) ! Le premier à ouvrir le bal serait le nouveau PM , monsieur Yahya Hademine qui s’ initie à pas lents à la dense Guera sous les yeux vigilants  du petit Behnass , son directeur de protocole … Emir Echcouara  a déjà préparé sa Ghavila pour l’ occasion !
Les mauvaises langues parlent aussi d’un geste du groupe MAOA par le truchement de Mohamed Ould Chriv qui donnera un appui financier pour saluer l’événement !    Et ce n’est pas tout de même  la première fois qu’on assiste à un mariage entre S ! Mais entre le parti au pouvoir et TVM, c’est un peu voyant..  TVM sera sous la coupe de l’UPR, ce qui est déjà le cas !
L’opposition acceptera-t-elle l’invitation au mariage, façon de faciliter le dialogue ? Rien n’ est moins sur !