jeudi 21 mai 2015

Conseil des ministres : la fin du repas des gargantuas !



On apprend de source bien informée, que lors du dernier conseil des ministres, le président de la république a mis fin aux repas des ministres mettant ainsi fin à une longue tradition des années de l’indépendance !
Il parait que le menu était copieux et les membres du gouvernement comptaient les jours pour les mets tant attendus ! Est- ce la fin d’une époque ? Les ministres , il faut qu'ils mangent quelque chose , parce qu' ils ne peuvent plus "manger" le budget !  
Cela entre dans le cadre de la nouvelle politique d’ austérité et de transparence engagée par le président de la  république et rigoureusement mise en œuvre par son nouveau ministre des finances monsieur Moctar Ould Diah qui fait tout pour ramener à l’ Etat ses biens usurpés des dizaines d’ années durant ! Même les douanes qui constituent un département stratégique du ministère des finances, ont vu leurs primes supprimées !
Mais la suppression du repas des ministres gargantuas, explique peut être la disparation actuelle du ministre des relations avec le parlement , monsieur Izid Bih dont on ne voit plus les points de presse très animés du jeudi soir  ! Est ce que Welghayetou Minhadha va commenter cette mesure ou non après sa convalescence actuelle ? Wait and see      

mercredi 20 mai 2015

DGD à Rabat : la coopération douanière connaîtra des beaux jours !


Général Dah Ould El Mamy , directeur général des douanes  s'active pour moderniser  ses hommes ! 

Le Général Dah Ould Mamy, directeur général des douanes (DGD) séjourne depuis hier au Maroc dans le cadre de la coopération entre les douanes de notre pays et celles du royaume chérifien ! L’homme  n’a pas l’habitude de faire du bruit autour de ses activités et préfère travailler dans le silence ! Mais cette fois, le voici flanqué de son staff le plus important à savoir le directeur de la coopération internationale , le directeur administratif et des ressources humaines, et le directeur régional de Nouadhibou !
La frontière mauritano-marocaine est l’une des plus actives avec des dizaines de milliers de camions bourrés d’agrumes, qui font la navette au quotidien entre les deux pays !
Bien que cette frontière n’a pas la réputation d’espace de crimes organisés, il n’est pas inutile pour les douanes de faire un tour des casiers de camionneurs de cet important trafic ! 
Est-ce sera l’occasion pour le Général Dah d’envoyer ses douaniers en formation au Maroc et signer des accords d’assistance mutuelle ? C’est aussi l’occasion pour les deux parties de s’enrichir de leurs expériences réciproques en matière de lutte contre le trafic de tout genre, en particulier les stupéfiants, les faux médicaments et les armes légères !
En attendant, il ne faut pas s’attendre à recevoir des informations tapageuses sur cette visite parce que le Général est toujours bouche cousue, pensant surtout aux recettes des bureaux du PANPA à verser au trésor public et leur destin face aux rapaces trésoriers régionaux, dont la plupart sont actuellement à l’hôtel 5 étoiles de Bir Moghrein !        

mardi 19 mai 2015

Départ du MAED : les vrais perdants !

Sidi Ould Tah dort debout , c' est pourquoi nous sommes toujours en retard ! 


On apprend  de sources proches de Taguilalett dans le Trarza tributaire , que le départ en juin prochain de Sidi Ould Tah pour le Soudan où il doit diriger la BADEA , entrainera le renvoi de toute une flopée d’ hommes et de femmes qui se faisaient payer au MAED pour services non faits !
Il s’agirait d’un grand nombre tout genre confondu, des parents et protégés de Sidi Ould Tah ( SOT) , qui apparemment , n’ a pas oublié les siens du berger des brebis , passant par le maitre du Coran jusqu’aux éleveurs des ânons  !
L’homme serait en négociation avec son successeur – et c’est peu probable parce qu’il ne le connait pas encore – pour maintenir l’actuel règne des Awlad Deymane sur l’ensemble des projets du ministère !  Mais les dizaines des jeunes gens protégés de SOT , doivent se préparer à des jours pires !
Avec son appétit lancinant pour les postes à pourvoir , le MAED sortant risque de faire une dernière folie en faisant le plein des siens à l’ occasion de son dernier conseil des ministres avant le 30 juin prochain !
En tout cas, bonne chance  SOT : Khartoum est loin de Nouakchott et les projets de la BADEA tant en Mauritanie qu’à l’étranger peuvent être truffés des Deymani …     On peut aussi trouver une ligne de crédit pour exporter les ânes mauritaniens en chine, via le Soudan !  SOT au Soudan ou à Nouakchott, ne le perdez pas de vue ! En tout cas , ce n' est certainement pas avec SOT , le Deymani dormeur que la BADEA connaitra ses plus beaux jours ! 

lundi 18 mai 2015

Exploitation pétrolifère : en fin du gaz mauritanien en qualité rare !

Chevron est deuxième rang mondial après Exxon Mobil et le plus grand pollueur américain , dans nos eaux territoriales ! 


On apprend de source proche de Chevron (société pétrolière américaine) , qu’ un gisement de gaz de grande qualité , a été découvert la semaine dernière dans les eaux territoriales mauritaniennes ! Ce n’est pas la quantité qui importe ici mais c’est la qualité …  Selon les experts américains en effet, il s’agit d’un gaz de qualité exceptionnelle, prêt à l’utilisation sans passer par le processing !
Une déclaration de la société américaine Chevron vient d’être faite à New York et met fin aux rumeurs selon lesquelles ce gaz serait à la frontière maritime mauritano-sénégalaise ! Le site est donc bien loin de notre frontière avec le Sénégal !
Mais pourquoi ce black out coté mauritanien ?  Le gouvernement Hademine ne semble pas donner de l’intérêt à cet important événement ?  Il doit y avoir une raison quelconque mais le président  de la république l’avait déjà devancé en annonçant lors de la dernière conférence de presse,  que le résultat du forage offshore serait connu !
Mais la découverte d’énergie nouvelle est toujours accompagnée d’espoir hâtif de la part du simple citoyen mauritanien qui pense qu’il se déplacera désormais en hélicoptère à la recherche de ses chameaux perdus ! Le citoyen mauritanien se désillusionnera vite   parce que les retombées de ce gisement ne seront vécues que 10 ou 20 ans après, selon la capacité de la Mauritanie de participer à l’exportation ! En général, le pays bénéficiera n’aura que 2% du montant qui reste après la déduction du coût de tous les investissements !
Il faut rappeler que 2% des trions c’est quelque chose, mais 2% des centaines de millions, cela ne permet pas au président de la fédération des éleveurs mauritaniens d’aller prendre son Assik frais au milieu de ses troupeaux de camélidés dans l’ Aoukar sourd !  Ce qui est sur pour l’ instant, c’est que la société américaine verra ses actions en bourse flamber ! Mais n' oublions pas que Chevron a pollué toute l' Amazonie  Wait and see 

jeudi 14 mai 2015

PANPA : une extension malvenue qui cache une crise structurelle !



On a vu le chaos crée par l’autorité de la zone franche à Nouadhibou ! Pourquoi ? C’ est par manque d’ études , manque de données fiables , manque de marché de consommation des produits affranchis , manque de ressources humaines valables et de compétences avérées …
Aujourd’hui, c’est le tour de l’importation via le port autonome de Nouakchott dit port de l’amitié (PANPA) !
Les chiffres parlent plus haut que les paroles : durant les douze premiers jours du mois de mai 2014, le bureau 13 des douanes du PANPA a enregistré l’importation de 800 (huit cents) conteneurs de marchandises !
Au 13 du même mois 2015, c'est-à-dire mardi dernier, on est à moins de 60 conteneurs ! Une chute sans précédent … Laissons à nos visiteurs donc le soin d’apprécier eux-mêmes cette différence de 700 conteneurs ! Quelle chute …    Ca rend fou !
Au même moment, on salue avec fracas  l’extension du même port alors qu’on est incapable d’exploiter les installations actuelles ! Toujours la même raison : manque d’études !  
Cet argument suffit à lui seul pour rendre responsable le gouvernement actuel dans cette crise économique multidimensionnelle que vit tout le pays !
Un seul argument est valable dans la limitation des importations : l’interdiction de certains véhicules d’occasion parce que la Mauritanie servait de poubelles pour l’Europe ! Mais ici encore, même chose : manque d’études et de données fiables car les services des douanes concernés ne sont pas équipés pour identifier l’âge réel des voitures importées !
Ils font recours, comme n’ importe quel internaute friand de navigation, à un site bidon payant pour soit disant trouver l’année de production des pièces du modèle du véhicule concerné afin de déterminer son âge approximatif !   Mais, comment peut-on se retrouver dans ce genre de recherches ? Les exemples de manques d’études sont donc légion …
On accuse les précédents régimes d’être responsables de cette situation désastreuse, mais pourquoi la continuer alors ?
L’autre jour, lors d’un point de presse, un membre du gouvernement actuel, insistait sur le fait que les infrastructures de base ont été bâties pour une population de trois millions ! Deux ans après, c’est la même chose : on crée des nouvelles infrastructures de base pour la même population !  C’est bizarre …   Jusqu’à quand ce chiffre de trois millions, restera t-il inchangé ?
L’objectif économique visé ne sera jamais atteint parce que les données statistiques sont fausses ! Est – ce acceptable dans un pays qui cherche à se développer ? Si le peuple mauritanien n’est plus le même du point de vue démographique, ses goûts ont aussi changé ! Il est également au courant de ce qui se passe dans le monde !
Sous chaque Sedraya , le berger le plus éloigné peut se connecter sur son site préféré pour comparer le poids du jour de son dromadaire avec celui d’un saoudien ou d’un Maldivien  !
Nous vivons dans un village planétaire où tout se connait, se voit et se communique … Il est plus que temps d’être transparent avec ce qu’on dit et ce qu’on fait avec les chiffres !  
La BCM et le MAED doivent changer d’ habitude en exigeant des études avant la réalisation de tout projet !
Il y a un autre problème qu’ il faut également examiner le plus tôt possible :  celui du tourisme car au moment où les pays voisins à savoir le Maroc , l’ Algérie et le Sénégal , mènent une politique d’ encouragement au tourisme pour attirer le maximum de devises étrangères , la Mauritanie fait le contraire en augmentant les frais de visas et en interdisant aux touristes d’utiliser ou de vendre leurs véhicules à l’ issue de leur séjour !  
Devant cette nouvelle situation à nos frontières,  les touristes européens retournent au Maroc pour y séjourner et dépenser leur argent avec plaisir !
Le futur successeur de Sidi Ould Tah ( SOT) , le MAED sortant , héritera à coup sur d’une situation de marasme économique difficile à réviser !
On ne le dira jamais assez, le prince est bon mais il est mal entouré … Mais Machiavel n’est plus là, diriez –vous !  Manque ‘’d’ études’’ aussi …      

mardi 12 mai 2015

FLAM/HARNOS : Macky Sall réveille la vieille carte !



En surface, tout va bien entre Dakar et Nouakchott avec un large sourire qui marque toutes les rencontres entre les deux chefs d’ Etats ‘’frères’’ et voisins !  
Mais voilà tout d’un coup une réunion qui se tient à Dakar entre des Haratines cocardiers et les FLAM, comme si elle ne pouvait pas avoir lieu à Nouakchott, la capitale mauritanienne !
Tout le monde sait aujourd’hui, depuis le premier mandat démocratique de Ould Abdel Aziz , que les FLAM sont retournés en Mauritanie pour élire domicile à Nouakchott !
Les Haratines quant à eux, n’ont jamais quitté : ils y sont et ils y restent …
Mais pourquoi le choix de Dakar pour organiser cette nouvelle rencontre entre les FLAM et les Haratines ? Est ce peut être que, Macky Sall veut venir au secours du Hiwar mauritanien ? En tout cas, il n’avait pas besoin de venir par la petite porte minée de tous les dangers !
Etant chef d’Etat d’un pays voisin qui a l’habitude de jouer la carte de réconciliation et qui a réussi partiellement avec les accords de Dakar, Macky Sall n’a pas besoin de passer par la fenêtre sombre ! Comment peut-il jouer à la carte de la menace à la sécurité intérieure de la Mauritanie, comme cette dernière joue parfois la carte des sécessionnistes casamançais via la Gambie ! Les jours qui viennent nous aideront à mieux cerner les objectifs cette réunion louche de Dakar ! Quoiqu’il en soit, Macky Sall y est pour quelque chose ! Les Haratines quant à eux, n’avaient pas besoin d’exporter leurs problèmes qui différent de ceux des négro-mauritaniens !  Le linge sale se lave en famille …
Il faut être aveugle, ignorant et intellectuellement malhonnête pour ne pas admettre que les Haratines sont une partie intégrante de la communauté arabe et la recherche de règlement des questions définies par la charte, se fait en Mauritanie !   
Le chef d’Etat sénégalais Macky Sall a certes des liens spirituels avec la Mauritanie comme tout bon sénégalais ou mauritanien de l’autre coté du fleuve (on trouve des chefs d’Etats ou ministres qui ont leurs chefs spirituels à Kaoulakh (tijanis ) ou à Touba pour les Kadiris !) Mais cela n’est pas suffisant et ne doit pas servir de raison pour s’immiscer dans les affaires intérieures déjà fragiles de l’Etat voisin !  
Macky Sall devait s’inspirer de son prédécesseur et maitre ennemi, le président Wade qui a choisi la raison en refusant toute réunion de l’opposition mauritanienne à Dakar en 2006, sur demande de l’ancien chef d’Etat mauritanien, monsieur Ely Ould Mohamed Vall !  Même si Abdellahi Wade et Ould Mohamed Vall se conjuguent aujourd’hui au passé, l’histoire reconnaitra que ces anciens chefs d’Etats ont choisi la sagesse à la place d’une carte précaire et sans lendemain !            

lundi 11 mai 2015

Hiwar national : quand Moulaye joue bien son instrument , le Mountada ne suit pas !



Le Hiwar dont entend parler souvent ne semble pas avoir avancé d’un centimètre  et les envoyés du Mountadaa qui ont tenu une première réunion ce samedi avec le ministre secrétaire général de la présidence, monsieur Moulaye Ould Mohamed Laghdaaf , se sont vus notifier ce qu’on savait déjà : « le pouvoir est prêt pour entamer un dialogue sans limites mais sans conditions préalables . »!   
Les représentants de l’opposition sont partis les mains remplies du vide, pour en faire part aux autres membres du forum …
On sait déjà les positions des uns et des autres différentes compositions du Mountadaa : il y a les partisans du dialogue comme Ould Maouloud de l’UFP , Jemil Ould Mansour de Tawassoul , Ould Bettah et il y a les anti-Hiwar qui sont Ahmed Ould Daddah , Moissa Fall , Ould Abeidna et les autres !
Ils doivent donc se mettre d’ accord eux-mêmes avant d’aller à la table du dialogue, ce qui est plus correct pour eux et pour l’opinion publique !  Puisqu’on est en démocratie, pourquoi  ne pas faire un vote et on décide ! En tout cas, les gens sont fatigués d’attendre toujours du bidon ! Car à quoi bon s’attarder sur un problème de destin national ?  De toutes les façons, monsieur Moulaye attend toujours le retour des envoyés du Mountada , tout en espérant que ce ne sera pas le destin de l’ éclaireur de René Caillet  (  Bewah Ould Keyjé Elli Emché Ewlaghatt Erjaa ) !  A suivre