lundi 31 août 2015

LTV au chômage temporaire !



-          Le dialogue politique tant attendu par tous,  ne semble pas venir et la majorité et l’opposition semblent jouer à la grande comédie sans spectateurs ! Il y a une sorte de monologue qui remplace le dialogue, entre Messoud , Boidiel et le SG de la présidence , monsieur Moulaye ! Mais cela veut dire dialogue de l’UPR avec l’UPR , question de se débarrasser peut être de Tawassoul dont la qualité légale en tant que leader de l’ opposition , n’ est d'ailleurs  pas encore entérinée , par absence de loi reconnaissant cette institution !  
-          Les mauritaniens en ont mare des promesses non tenues qui concernent pourtant l’intérêt national !
-          Nos gouvernants et nos opposants ne semblent pas avoir tiré des leçons des foyers de tensions qui brûlent à nos frontières … S’ils pensent que cela n’arrivent qu’aux autres ( Sud Algérie , Mali , Burkina , Nigéria , Niger , Libye , Tunisie )  , alors ils se trompent car nous avons tous les facteurs et ingrédients pour que ça casse et quand ça explose, on ne sait plus  quand ça s’arrêtera !  Le cas de la Somalie est là pour nous le démontrer ! Si dans un  passé récent, nos problèmes ont été résolus par les autres (France, Sénégal), cela ne peut plus être le cas aujourd’hui parce que chacun en a assez chez soi …
-          Nouakchott a troqué ses habitants contre une nouvelle population à savoir les moustiques, les cafards et la fièvre de la dengue !   
-          L’ouguiya ça appartient au passé et quelques rares  billets circulent pour fournir  les collectionneurs des monnaies étrangères !   Alors, si vous restez à Nouakchott vous servez d’ Atagine aux cafards et moustiques le soir , et le matin vous mourez de faim !
-          La criminalité atteint des proportions incroyables à Nouakchott et ses environs !
-          Les prisons affichent Full à cause des comptables et trésoriers budgétivores !
-          Tout Nouadhibou est à vendre par l’autorité de la zone franche, y compris l’abréviation NDB ! Mais les acheteurs ne se précipitent pas. Il n’y a que la présence des chinois qui n’est pas du reste un signe encourageant. Ils habitent par 10 dans une pièce 4X2, sur des lits pliables les uns sur les autres ! Ils raclent tout ce qui bougent en mer avec des aspirateurs aquatiques … Ils n’achètent rien et appliquent bien le Coran en la matière qui autorise la consommation de tout ce qui provient de la mer !   
Mais cette situation triste et morose coïncide heureusement avec la période du pèlerinage à la Mecque, l’un des cinq piliers de l’islam ! LTV a décidé de suspendre ses activités pendant cette courte période pour permettre à ses visiteurs de s’acquitter de ce grand devoir !  Rendez-vous donc après la fête du ID El Adha et revenez sur LTV munis de votre Ndewna , parce que nous aurons , espérons-le , des bonnes choses à partager !  Les idées font les empires , ne l’ oubliez pas ! A bientôt 

jeudi 27 août 2015

Congrès des insectes : nouveau président en exercice !



Les participants au congrès des créatures issues des eaux stagnantes de la communauté urbaine de Nouakchott  en séance clôturale, ont décidé de nommer au poste peu prestigieux de présidente  de leur organisation, madame fièvre de la dengue !
C’est grâce à la renaissance des œufs des moustiques ensevelis sous les dépôts des déchets  de la communauté des mairies de Nouakchott , que les moustiques sont devenus majoritaires au sein des congressistes !
  Mint Hamadi , la maire de Nouakchott connue pour sa médiocrité établie , a eu l’idée récente de faire une campagne de désinfection ( en fait c’ est une infection ) , qui a sorti les moustiques porteurs du virus de la dengue de leurs cachots … La dengue est une forte fièvre de 40C , qui fait des ravages à Nouakchott depuis le lancement de cette campagne de désinfection –infection !
Les quasi-totalités des habitants de Nouakchott sont actuellement atteints par cette fièvre virale de la dengue, donc rien de plus normale que cette dernière soit élue à la présidence du congrès des saletés puantes de Nouakchott ! Pour l’ instant l’OMS exhorte Mint Hamadi à signer la paix avec la Dengue afin de ne pas réveiller les insectes porteurs du virus mortel , notamment au lever et au coucher du soleil ! 

mardi 25 août 2015

Vacances 2015 : en été les Généraux sortent en troupeaux !

Le Général Ghazouani est friand du lait de vache et du claire de lune en compagnie agréable !


Savez-vous quelle est la fortune ‘’animale’’ de chaque Général mauritanien de brigade ou de division ? On ne possède pas de chiffres exacts, mais on croit savoir que nos officiers supérieurs rivalisent dans le cumul des troupeaux de camélidés en particulier …
 Ils sont toujours prêts a acheter des troupeaux entiers avec bergers, GPS, Thouraya et cuistot qui est devenu une exigence du berger !  On sait tout de même que le chef d’état major des armées, le Général Ghazouani  vient en tête du peloton avec des troupeaux omniprésents sur l’ensemble du territoire, avec plus de concentration à la frontière malienne où il a des éclaireurs permanents ( Bewaha ), toujours à la recherche d’ un meilleur pâturage  !  Les Bewaha de Ghazouani opèrent aussi dans les Virghane  à la recherche de compagnies agréables pour le Général ! Ente vem !
Faire déménager tout un troupeau est une opération des plus simples : on mobilise une dizaine des camions et le service des transports de l’armée, et le tour est joué !
Comme tout bon mauritanien, les chefs des différents corps de l’armée animent toujours leurs thés qui suit le déjeuner avec des questions se rapportant à la pluie, le cheptel et le pâturage !
Pour meubler leur temps, les Généraux se livrent à la pratique du Chebbek en plein désert avec des transactions impliquant des troupeaux, des villas et des palmerais ! Tout se vend et s’achète entre frères d’armes, surtout que le jour J s’approche (retraite) !
Le Chebek en milieu militaire a été introduit  la première fois par un certain haut gradé en poste à la présidence de la république , puis la pratique est devenue très vite populaire , pour être aujourd’hui le premier hobby , voire le premier vice dans le commandement ! On rappelle bien sur que ce vice est né à l’époque de la deuxième génération des officiers tels que Wellad Ould Haimdoune , Abderrahmane Ould Lekwar entre autres !
Il est établi au demeurant que l’enrichissement des officiers est incompatible avec les activités de commandement surtout à la frontière. Il faut donc impérativement un retour à la vie militaire sinon, les Généraux risquent d’oublier les arts pour lesquels ils ont été formés !
Quand on manipule chaque jour des juteuses opérations Chebbek tous azimuts, chiffrées à des centaines de millions d’ ouguiyas ,  à partir d’un bureau spacieux du deuxième étage sous lequel stationnent des   V8 voire des V20 , on n’ est pas prêt à partager le bol de riz blanc moitié sable , moitié urine d’ animaux , qui sert de repas au soldant veillant à la protection de nos frontières … Il est trop tard de changer le train de vie actuel de nos officiers supérieurs , mais le temps aura raison de nos Généraux bidons  ! 

lundi 24 août 2015

Vie des douanes : Monsieur SYDONIA cherche à marquer son départ à la retraite !

Le nouveau MF ne semble pas connaitre le poids réel du Général DGD !                                                                   


Le colonel des douanes monsieur Sid’El Moctar Ould Ely , orphelin de SGS – Mauritanie , a dans son palmarès le projet SYDONIA hérité du colonel génie Mohamed Mahmoud Ould Boilil avec un énorme financement CNUCED (conférence des Nations unies pour le commerce et le développement ) qu’il recycla très vite en troupeaux de camélidés et villas à Nouakchott et Boutilimit du temps prodigieux de Muawiya ! Puis l’homme s’intéressa à la chefferie de sa tribu où il fut vomi au grand jour …
Mais le voilà de nouveau qui cherche le poste très convoité de directeur général adjoint des douanes ; il commence par la petite porte en exerçant des pressions sur le nouveau ministre des finances négligeant ainsi le passage obligé  du Général DGD sans lequel rien ne bouge à la douane , du TS du bureau de la zone franche de Nouadhibou jusqu’au bac de Rosso , passant par les BE de Ould Deyga /Aviation et les rares rapports de visite du bureau 12 sur l’ âge des voitures occasions importées !
Sid’El Moctar aurait pu partir à la retraite de façon paisible sans laisser derrière lui un bras de fer inutile entre le DGD et le jeune ministre des finances qui ne semblait pas savoir le poids réel du Général DGD !
N’ayant pas réussi dans cette entreprise, il est maintenant à la recherche d’une disponibilité pour ne pas partir à la retraite en 2017, date probable d’Adieu du Général ! Question pour Sid’El Moctar de tenter de nouveau le poste de DGA … Mais il oublie qu’à malin, malin et demi : ses adversaires ne sont pas des enfants de chœur ! Wait and see  

jeudi 20 août 2015

Abdellahy Ould Souleymane : le retour du techno-rabout !


Abdellahy Ould Souleymane Ould Cheikh Sidya

Vous avez dit techno-rabout (technocrate – marabout) ? Son contrat avec le FADES prend fin le 28 aout courant et il a été récemment reçu plusieurs fois par le président de la république !  Où ira-t-il maintenant ?
Très grand représentant de Boutilimit, petit  fils de Cheikh Sidiya El Kébir , plusieurs fois ministre avec un brillant passage au département des finances sous la transition démocratique de 2005 et 2006 , le voilà qui termine aujourd’hui une mission concluante  au FADES ( fonds arabe pour le développement économique et social ) , pour se mettre au service de la nation !
Tous les postes lui conviennent :  ADG de la SNIM , gouverneur de la BCM , ministre des finances , MAED,  ministre des affaires étrangères , ministre de l’ éducation nationale , voire primature pourquoi pas ?
Rompu à exercer les hautes fonctions de l’Etat, l’homme est affable et à l’écoute des visiteurs usagers  qu’il déçoit rarement …
Son retour à Nouakchott coïncide aujourd’hui avec  l’inauguration de plusieurs chantiers importants et surtout une conjoncture marquée par la crise socio-économique de la SNIM, échec du dialogue pouvoir /opposition, rumeurs d’un vaste remaniement ministériel et des élections législatives anticipées. Tout laisse donc à dire que l’homme n’est pas appelé à chômer ! Il y a aussi et surtout les rumeurs  sur la création d' une nouvelle  banque sur les cendres  la Mogueya banque ,   avec des investisseurs du Golf que Ould Cheikh Sidiya  pourrait fraichement amener dans ses bagages ! Wait and see 

mardi 18 août 2015

Vie de la nation : vers une dissolution du parlement !


Le président du parlement mauritanien est impopulaire dans son propre fief natal  !
 

La configuration actuelle de l’hémicycle n’est pas malheureusement de nature à contribuer à crédibiliser le système démocratique mauritanien ! 
En effet, le parlement est mono-colore même si l’opposition a un leader qui a été  installé par le président de la république à la place d’ Ahmed Ould Daddah …
La présence des islamistes demeure encombrante, parce que les USA et la France n’apprécient pas ce genre de compagnie dans le jeu démocratique ! Que faire alors ? C’est très simple : dissoudre l’assemblée nationale et conduire des nouvelles élections législatives en soutenant les autres partis de l’opposition ayant boycotté le dernier scrutin   !
En procédant ainsi, on fait d’une pierre deux coups : d’ abord on ramène l’opposition pour crédibiliser les débats parlementaires, mais aussi et surtout on peut tout faire accompagner des élections présidentielles anticipées pour faire gagner au président Aziz deux ans de plus que son prochain deuxième mandat !
L’opposition n’aura plus le choix, mais est-ce qu’il y aura une majorité parlementaire au sein du futur parlement ou bien une cohabitation avec le diable en cas de mauvais score de l’UPR ? Ce qui n’est pas à exclure … Cela nous ramène à la question  d’un troisième mandat à la russe, mais d’ici là l’âge permettra t-il à Ould Abdel Aziz de se représenter encore ? Et là aussi, on sera confronté à la révision de la constitution par voie référendaire ! Est-ce  trop tôt d’en parle ? Wait and see    

lundi 17 août 2015

Dialogue Pouvoir/Opposition : va-t-on vers un Dakar II ?

 Y aura t-il une nouvelle  médiation étrangère pour sortir de la crise politique actuelle ? 


Quel est le vrai tireur des ficelles dans ce Hiwar tant voulu par l’opposition et la majorité présidentielle ? En tous cas , la tenue de ce dialogue n’a fait que mettre beaucoup de temps pour constater ce qu’on savait déjà , à savoir  l’ échec !
Si les deux parties tenaient réellement à ces négociations, pourquoi se laisser alors bloquer par des questions marginales et superficielles comme l’entête des lettres des correspondances, le nom et l’adresse du destinateur et autres futilités ?
Il faut dire en effet que le dialogue ne semble pas être une priorité ni pour l’opposition, ni pour le pouvoir  … Si  les intéressés voulaient le faire, ils  auraient pu entamer des pourparlers directs, pour l’intérêt national comme ils le disent !  
Force est donc de constater aujourd’hui, que personne ne veut de ce dialogue et personne ne veut assumer la responsabilité pour dire aux citoyens : ‘’ Nous vous avons assez menti, nous n’avons rien à nous dire ‘’ ! 
Il est malheureux de constater qu’à leur niveau, les négociateurs ont besoin encore d’une médiation étrangère comme s’ils étaient incapables de régler leurs problèmes  par eux-mêmes !  
Monsieur Wade, l’ancien président sénégalais, a aujourd’hui tout son  temps de reprendre le travail inachevé de Dakar I  pour réaliser un Dakar II ! L’ex président Wade qui a tant cherché à meubler son temps  de président avocat à la retraite, sera très heureux de s’occuper de la Mauritanie après avoir échoué dans ses tentatives de libérer son fils Karim !
On rappelle ici que l’opposition accuse le régime de Ould Abdel Aziz d’avoir violé au grand jour, les termes de l’accord de Dakar I ! Mais pour Aziz , Dakar   se conjugue désormais au passé et un Dakar II risque de réveiller beaucoup de démons  surtout les monstres endormis qui n’ attendent qu’ un petit geste pour bouillonner le monde de la politique en Afrique de l’ouest et ailleurs ! Autant alors se limiter à ce qu’offre la constitution nationale, dont la victime est bien connue d’avance !
Les acteurs de l’affaire comme Albert Bourgui , Claude Guéant , Bouamatou , Sarkozy et Karim Wade , ne sont plus intéressés à reprendre du service ! Autant donc laver le linge sale en famille …