dimanche 29 juin 2014

LTV vous quitte pendant le Ramadan !

Ce n’est pas un adieu Inchaa Allah, mais un simple au revoir tout court , jusqu’à la fin du Ramadan ! Tout d’ abord, nous vous souhaitons un bon ramadan et qu’Allah vous protège jus-qu’ au prochain mois béni … Mais avant de prendre congé, nous souhaitons faire avec vous le point sur cette après élection présidentielle. Quel gouvernement nous attend ? Tout comme vous, LTV n’est pas dans le secret du tout puissant, et n’a pas non plus ses entrées au palais ocre ! Mais, comme monsieur tout le monde, nous avons notre agent … Le prochain gouvernement serait déjà dans poche du président de la république et une chose est sûre : les quatre candidats malheureux à la présidence, ne feront pas partie du futur cabinet ! Il y aurait probablement certains de leurs protégés dans certains postes comme le commissariat aux droits de l’homme qui peut être confié à un proche de l’ IRA ou à l’ un de ses militants de première heure ! Quant à Boidiel , on le sait , il a toujours rêvé d’être gouverneur de la BCM , ne serait-ce que pour un début de mandat ! Monsieur Sarr Ibrahima quant à lui, se suffirait largement d’un deuxième pèlerinage à la Mecque poche, façon pour lui de se laver des mensonges de la campagne ! S’agissant de Lalla , elle a déjà eu sa commission de militante de première heure du l’ UPR … Elle rêve toujours d’ être Dircab Adjointe , poste qu’elle a occupé de façon éphémère sous Moawiya ! Voilà pour les candidats malheureux … S’agissant du cabinet lui-même, même si on parle de Sidi Ould Salem comme premier ministre, il y aura fort probablement Moulaye III pour continuer le changement dans la stabilité ! Voici quelques noms qui circulent dans certains salons :- Ministre de l’intérieur l’actuel Hakem de Dar Naim qui est un administrateur hors pair, issu de la collectivité des Mechdhouf délaissée depuis des siècles ! Selon ses collègues, il ferait bien l’affaire … -Ministre de la justice : Docteur Ahmed Salem Ould Bouboutt , professeur émérite en droit constitutionnel ! -Ministre des affaires étrangères : Mohamed Mahmoud Ould Brahim Khlil , un diplomate de carrière qui sera dans son diapason à la tête de ce ministère ! Ce sera la réhabilitation du dragon … Ministre de l' orientation islamique : Ould Eddedew , parce que Ould Enneyni s' occupe maintenant plus des choses matérielles ( Jarribouhoum Biderrahimi) -Ministère des finances : excellence Thiam Diombar succédera à lui-même pour plusieurs raisons, dont la maitrise des dossiers et l’exigence de popularité au Brakna entre autres ! - MINISTRE de la Culture,de la jeunesse et des sports : Mohamed Vall Ould Youssouf ! Devenu homme politique incontournable au Trarza , l’ homme est très sensible aux problèmes de la jeunesse . Il est aussi connu dans les milieux sportifs, avec des attaches réelles dans les milieux des partenaires économiques grâce à ses récentes expériences ! Il est désormais très ministrable ... Ce sont là que quelques échantillons pour votre réflexion, mais n’oubliez pas que ce ne sont que des spéculations et en Mauritanie, on ne vit que de ça … S’agissant de la rétrospective, voici quelques points de repère : les élections législatives et municipales, comme les présidentielles ont porté les choix sur le parti au pouvoir, ce qui n’est pas une surprise ! Le président de la république est devenu président de l’ UA (union africaine ), à un moment difficile pour le continent où sévissent d’ énormes problèmes d’ insécurité ( Somalie , Mali , Libye , Centrafrique , Egypte , etc. ) A ce titre, il a été appelé à présider plusieurs rencontres de haut niveau, dont entre autres le dernier sommet afro-européen … Il y avait aussi le dialogue avorté à plusieurs reprises entre l’opposition et la majorité présidentielle … Quelle puérilité nous a fait vivre notre classe politique : c’était la honte ! Un jour, quelqu’un doit payer pour l’humiliation du peuple mauritanien … L’autre point de repère sont la CENI et l’observatoire national des élections qui ont fait l’unanimité contre eux-mêmes, puisque des simples citoyens au président de la république, tous sont unanimes que ces deux institutions n’ont servi qu’à justifier des dépenses inutiles ! Taki et Ould Soueyd’ Ahmed feraient mieux de se consacrer à la pieuté durant le mois béni de ramadan, parce qu’ils en ont bien besoin ! Dans tout cela, c’est la puissance d’Allah qui enseigne à chaque instant, que toute décision lui appartient ! Et c’est le moment de nous en rappeler, avant de nous quitter. A bientôt

mercredi 25 juin 2014

Zone franche : aprés la morgue , c'est l' enterrement !

La banque mondiale, médecin légiste en la matière, vient de déclarer la mort de la zone franche de Nouadhibou après diagnostic ! En effet, dans une correspondance sans gangs, qui n’a fait pleuré que Sidi Ould Domane et autres, la banque mondiale a exigé de la Mauritanie une compression du personnel cadre de l’autorité de la zone franche ! Le président de la république aurait accepté une telle recommandation, sous réserve qu’elle soit appliquée après la prochaine prestation de serment ! A cette occasion, LTV lance un appel pressant à tous les boutiquiers et vendeurs d’animaux consommables (chameaux, brebis, vaches etc.) , pour faire leurs comptes avec les cadres et les différents guichets de cette institution qui risquent de filer à l’ anglaise durant ces vacances ! Cet appel est aussi valable pour toutes les banques de Nouadhibou, où sont domiciliées les salaires de Sidi Ould Domane , Allal Ould El Haj et consorts … Dans quelques mois, la zone franche appartiendra au passé comme tous les vieux rêvent en la matière ! Soit on ne lit pas les archives, soit on ne lit pas l’histoire … Il est grand temps quand même, que les mauritaniens sachent que le projet de zone franche à Nouadhibou, ne sera jamais rentable vues les données sociaux, démo- économiques de cette ville ! C’est un fantasme que les chefs d’Etats, de Mokhtar Ould Daddah à nos jours, se sont payés mais à quel prix et pourquoi ! La seule chose que regretteront les stéphanois après le départ inéluctable de la zone franche, ce sera la danse de Guéré introduite dans la capitale économique par Sidi Ould Domane , la tête en bas et les pieds en l'air ... LTV sollicite la banque mondiale de faire partir Domane dans la même position …

mardi 24 juin 2014

Biram , les FLAM , Lalla et les autres !

Décidément, celui qui a dit que la politique est une prostituée a bien raison !
Aujourd’hui, elle est dans votre lit et demain elle est dans celui de l’autre ! En politique, il n’y a pas d’amis mais des intérêts … La victoire retentissante de Biram dans la Moughattaa de Sebkha peuplée des FLAM archi-convaincus de la négro-mauritanité de tout le pays, démontre que tous les moyens sont bons pour accuser son ennemi ! Les FLAM ne s’arrêtent devant rien pour accabler la Mauritanie et porter les coups les plus durs à l’ensemble Beydane . C’est ce qu’ont déclaré les urnes du cinquième arrondissement, cette Moughataa FLAMoise jusqu’ aux os ! Mais Biram , ce jeune Harnos sans expérience ni assise , ayant grandi dans les rues de Lahwach (vieux Boutilimit), fera-t-il l’ affaire enfin de compte ? Rien n’est moins sûr ! Rien qu’à voir son accoutrement durant la campagne, l’homme joue au seigneur maure, avec Daraa Seygué , turban Toubit – Ahmedé El Hamdi avec style respectant les règles de l’ art autour du cou ! Il a beau insulté les maures, mais il aspire à en être l’un des meilleurs ! Pendant que Lalla cherchait à mettre fin à sa scène, ses sympathisants se demandaient pourquoi le conseil constitutionnel a accepté la candidature d’un Mourted en la personne de Biram à la présidence de la république … Un homme savait tout déjà , c’est Mohamed Ould Abdel Aziz ! Il savait que la victoire l’attendait au bout de la campagne, et la présence de Biram ne pouvait que rendre plus crédibles, ses arguments sur la transparence et la liberté … Au-delà des résultats attendus de ces élections présidentielles , l’histoire enregistre une nouvelle donne : la fin du jeu de Boidiel dit Pantagruel qui réussissait à animer les salons de Nouakchott en disant qu’ il est l’homme rassembleur des esclaves et de leurs anciens maitres , des riches et des pauvres et voilà que les urnes disent le contraire ! Gargantua devait bien s’en réjouir en croquant Pantagruel …

Elections présidentielles du 21 juin : les Moubadaras rendent justice à Aziz !

Les résultats préliminaires que vient de communiquer la CENI , confirment que le peuple mauritanien a bien apprécié et apprécie les cinq années que vient de terminer le président de la république , monsieur Mohamed Ould Abdel Aziz à la magistrature suprême du pays ! Mais ces résultats ne sont pas , loin s’en faut , le fruit du directoire de campagne moribond du candidat vainqueur, composé en grande partie de voyous de grands chemins des régimes précédents ! C’est la victoire des initiatives ( Moubadaras) ! En effet, le peuple mauritanien voyant le vide laissé par cet état major chimérique, dont aucun membre n’était prêt à donner de sa poche- pourtant remplie de l’argent des autres - le prix d’un verre d’eau, a soutenu le président par les Moubadaras transformées en campagne ! Le vent soufflait dés les premiers jours et tenait les commandes sous les tentes de Essoueilha et rien n’augurait une campagne digne de nom ! Vint alors le secours salutaire du peuple mauritanien à son président bien aimé, à travers les Moubadaras en séries ! Chaque communauté tribale a fait sa propre collecte pour avoir sa caisse et acheter les équipements, ses propres tentes avec des poèmes, des chants et hymnes à la gloire du grand timonier Aziz ! Le président des pauvres avait bien confiance en son peuple, quand il refusa de continuer à se plier aux demandes de l' opposition ! A t-on besoin d' expliquer 80 des voix accordées par les urnes ? Aziz avait bien raison d'ignorer une opposition irresponsable qui veut amener le pays dans le giron du Somalie-land ! Quant au phénomène Biram , c' est du déjà vu ! C ' est une gifle bien méritée pour Boidiel , le Pantagruel ! L ' autre leçon de cette campagne , c' est la montée vertigineuse du phénomène Biram qui bénéficie désormais du vote des FLAM !L' homme devient désormais incontournable mais plus facile à apprivoiser ... Il sera reçu bientôt par le président de la république après l'investiture et la nuit porte conseil ! On a déjà vu Martin Luther King , Nelson Mandela , Messoud Bulkheir et ce n' est pas Biram qui pliera l' histoire ! l

samedi 21 juin 2014

Scrutin du 21 juin : petit déjeuner "électoral" au jus de citron !

Ce matin, je prenais mon petit déjeuner au restaurant ‘’la Palmeraie’’ en compagnie de quelques amis partisans irréductibles de la grâce matinée du weekend ! L’air était déjà quasi chaud dehors , quand notre quiétude fut interrompue par la présence d’un homme bizarre, type très rare ! Il s’installa tout prés de nous et nous demanda , si nous avons déjà voté ou non ! L’un de mes compagnons lui répondit non sans humour, qu’il croyait que le vote était secret ! « Mais de quoi je me mêle ! », Avais-je ajouté en mettant un peu de jus de citron dans mon thé ! A première vue, notre interlocuteur ne paraissait pas curieux, mais prêt à discuter des élections, surtout de l’impérieuse nécessité de les boycotter, afin de discréditer le scrutin ! Il nous lança : « je suis du Mountadaa de l’opposition et membre la commission de suivi du Boycott actif ! Nous voulons éviter à la Mauritanie l’impasse vers laquelle le régime actuel est entrain de la conduire … » L’un de mes compagnons qui avait jus-qu’ ici gardé le silence répondit : « Vous croyez que la terre va cesser de tourner, parce que votre Mountadda boude ses élections ? » Le type du Mountdaa finit par nous avouer son appartenance à une cellule active chargée de cultiver le sentiment d’insécurité chez les gens, pour décourager toute affluence aux urnes à Nouakchott , à Nouadhibou , à Kiffa et Zouerate ! Mais pour mettre fin à ce dialogue de sourds à la Palmeraie, mes compagnons venaient d’être soutenus par un nouvel abonné du restaurant , qui s’était installé non loin de l’ homme bizarre du Mountada en déclarant sans discrétion : « Eh bien , moi je viens de voter au stade olympique , pour le candidat Ould Abdel Aziz qui a rendu à la Mauritanie sa crédibilité et sa place dans le concert des nations et nous garantit notre sécurité et celle de nos biens … » Fin du petit déjeuner au jus de citron et nous revenons aux urnes ! ,

jeudi 19 juin 2014

Mare aux présidentielles : duel entre le bien et le mal à travers la campagne !

Cette campagne présidentielle est sans doute , l’une des plus moroses dans l' histoire du pays ! Quand le président est absent à Nouakchott, rien ne bouge parce que tout se déplace avec lui à l’intérieur : les hommes d'affaires , les hauts fonctionnaires, les notables, les parlementaires, les boulangers, les bouchers, les dépeceurs, les courtiers, les banquiers, les voleurs des deniers publics, les jeunes et les vieux , les femmes et les griots ! Quand il revient dans la capitale tout le monde le précède pour l’applaudir à l’entrée de la ville et c’est toujours les mêmes têtes comme Ould Ahmedouh et apprentis ! Mais cette fois, ni Ahmedouah , ni ses disciples ne sont contents parce qu’ils sont habitués à aux dépenses par surfacturations … Le directeur de la campagne présidentielle de Ould Abdel Aziz , monsieur Sidi Ould Salem contrairement aux traditions du passé , a dit niet aux factures bidons et au payement des prestations bidons , sous Lekfe des Khaimas du faux ! Cette attitude de monsieur propre lui créa beaucoup d’ ennemis qui boycottèrent les Khaimas et les animations de toutes sortes … Le triumvirat des prédateurs des deniers publics , à savoir Ba Ousmane , Lemrabott Sidi Mahmoud et Cheikhna O Nenni , a été surpris de voir cet homme leur fermer la porte , eux pour qui le palais ocre , l’ Etat , le BED , la DGSN et autres , n’ ont aucun secret ! Eux qui faisaient jadis trembler les bureaux de renseignements et de documentation aussi feutrés, les voilà qui se tassent aujourd’hui dans les environs de Mauricentre , comme des chèvres errantes ! Ils ne manqueront pas certes de griller les hauts responsables politiques comme Izid Bih , le président de l’ UPR , Nanny Ould Chrougha , Sidi Ould Tah et tous ceux qui rodent de prés ou de loin autour de Sidi Ould Salem ! LV vous invite à suivre ce duel entre le bien et le mal, mais sachez que le bien finit toujours par triompher sur le mal ! De toutes les façons, CON le caïd du mal au Mauricentre , doit aller découvrir le clichy (viande salée , séchée et pimentée ) au Niger … De quels bobards va-t-il entretenir le président Youssoufou ? Un sahélien a toujours la malice de découvrir les chacals aussi rusés que CON ! Ce dernier aura-t-il la témérité d’amener à Nouakchott ou à l’intérieur du pays, le président nigérien pour un mariage secret avec l’une de ses cousines ou nièces ! Quant à Ba Ousmane , Lemrabott Sidi Mahmoud , et Ould Sidi Bocar le SG filou , leur place est à la maison d’ arrêt de Dar Naim , où ils feront des relations singulières avec les racketteurs de cet hôtel particulier !

mardi 17 juin 2014

Mare aux présidentielles :la zone franche fait sa campagne !

La mare aux présidentielles nous amène aujourd’hui vers la capitale économique, pour voir comment monsieur Guichet unique( Domane) se comporte-il dans cette atmosphère fabuleuse ! La zone franche de Nouadhibou était juste à son heure de fermeture, juste avant le démarrage de la campagne électorale ! C’était un vendredi soir, que Sidi O.Domane et ses acolytes ne sont pas prêts à oublier ! En effet, depuis le lancement de la campagne ils changent de boubous et de compagnie ! Et l’argent coule à flots … Ould Eddaf qui menaçait Sidi de départ volontaire, accepte maintenant ses massages et offres de service en compagnies agréables, le soir aux Cabanons ! Le nouvel état major régional de campagne dirigé par Sidi O.Zeine , le garde des sceaux , joue le jeu à fond et Domane danse , encore il danse le Guéré sous les tentes , en se familiarisant avec les gens auxquels il n’ avait pas accès ! L’homme a été sauvé par l’atmosphère de la campagne électorale et c’est chose faite … Mais que fera-t-il après la campagne puisque Sonader n’existe plus, et l’ ENER aussi ? Ou bien l’usine des sardines dont on parle à Nouadhibou , sera-t-elle sa prochaine victime ? En tout cas, le temps va vite et Sidi / Domane aussi ! Pourvu qu’il n’oublie pas ses copains de jeux de cartes et de BR … Quant à Ould Eddaf qui n’arrive pas à comprendre pourquoi il est président de la zone franche, il aurait déjà trouvé une planque à Doubaï , avant que les portes de la zone franche ne se referment sur lui !

lundi 16 juin 2014

Mare aux présidentielles : Messoud , que cherche-t-il aujourd’hui ?

Il y a un an jour pour jour, Messoud Ould Bulkheir prenait la défense de Mohamed Ould Abdel Aziz contre les attaques répétées de l’ opposition irréductible ! Mais depuis qu’il a perdu le perchoir, il a regagné l’opposition comme si sa place était toujours bien réservée là-bas ! Soit, personne ne voulait l’occuper, soit Messoud est irremplaçable à l’opposition ! L’un des combattants de première heure de la cause Haratine , Ould Bulkheir a l’ habitude de résumer le développement de la situation politique en Mauritanie , en la confondant à son propre parcours ! Durant les années 60, il était esclave ; les années 80, il était préfet ! Mais tout juste il était d’ abord combattant de la cause Haratine et il le disait lui-même ! Puis Messoud devint ministre du développement rural, puis Wali et le voilà devenu homme politique ! En traversant un jour l’une des artères de Nouakchott, il s’arrêta devant les images suivantes : sur une pancarte il y avait le slogan ‘’Vive Messoud ‘’ et en face, on crachait sur ses portraits ! Voilà le destin que peut attendre tout homme politique … Aujourd’hui, ce vieillard cherche à se mettre sous les lumières au moment où on le passe sous silence ! Il vient de faire une déclaration de patrimoine ridicule : des Goueratt , des chamelles , deux villas , deux véhicules mal acquis ! Mais, ce n’est pas le moment de faire une déclaration de patrimoine ! Pourquoi a-t-il attendu ce moment précis pour la faire ? N’est-ce pas une façon de reconnaitre qu’il a trempé dans les deniers publics ? Nous y reviendrons …